L’hologramme n’est plus d’ordre futuriste!

Publié: dimanche 6 février 2011 dans Consommation, Télévision

Cette semaine, c’est avec 2 membres en moins que nous créons ce blogue. Espérons que notre potentiel « geeks » soit au maximum. Le sujet sur lequel on s’est arrêté n’est pas nécessairement nouveau, mais connaitra assurément de nombreux débouchés par les avancés technologiques qu’il a subi; c’est l’hologramme.

L’holographie n’est pas un domaine récent, car le principe de base a été élaboré par Albert Einstein en 1922. L’hologramme consiste a produire une image à partir de deux faisceaux laser sur une plaque photographique. Ce sont les ondes qui s’entrechoquent entre les deux faisceaux qui forment l’image en trois dimensions. Principalement utilisé en médecine, ce dispositif permet les recherches sur le cerveau.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hologramme


Les dispositifs étant plutôt gros et couteux, cela rendait impossible le marché « grand public » jusqu’à maintenant. Cette année cependant, c’est au CES 2011 (Consumer Electronic Show) à Las Vegas qu’on commence à percevoir une approche plus directe vers le consommateur. Notamment, il a deux exposants qui ont présenté des dispositifs de représentation holographique. Le premier  provient d’une firme japonaise et consistait à envoyer des lasers à travers un « bocal d’eau ». La représentation holographique est très impressionnante, mais offre seulement la couleur verte comme teinte.

http://www.musiqueplus.com/m-net/videos/consumer-electronic-show-2011-m-net-12-janvier-2011 (extrait vers 2:52)

Le second exposant, provenant de la compagnie Innovision, nous présente des représentations holographiques qui semblent flotter dans l’air. Cela fonctionne à partir d’un ordinateur et utilise le système Flash pour les vidéos. Ce dispositif permet une grande variété de couleurs et un rendu vidéo très précis. Pour l’instant, il ne sert encore qu’à titre de présentation, mais on peut tout de même se procurer le dispositif. L’avantage, c’est qu’il est « plug’n play » alors il n’a besoin d’aucun pilote spécifique pour fonctionner à partir d’un ordinateur.

La réflexion qu’il faut faire face à une telle technologie, c’est qu’elle risque d’offrir une grande concurrence avec les télévisions 3D et tous les dispositifs du même ordre, tel que les lunettes 3D. Cela pourrait complètement remplacer les téléviseurs, car l’image flottera tout simplement dans l’air. Cela pourra permettre aux gens d’affaires, autant qu’aux autres utilisateurs, de faire des vidéos-conférences à distance, voire même assister à des cours dans le confort de son foyer. En permettant l’utilisateur de pouvoir interagir avec l’image holographique, on peut y voir des avancés dans la médecine, car un médecin pourra pratiquer des chirurgies à partir d’un ordinateur (contrôle de robots par l’interaction sur l’hologramme). L’interaction avec cette image peut aussi amener des avantages dans les jeux vidéos et le cinéma, en permettant une plus grande immersion.

Pour terminer, ce qu’il faut voir d’un tel dispositif, c’est que l’on importe le monde virtuel dans le monde réel en le rendant visible à l’oeil nu et, peut-être dans l’avenir, « touchable ». La grande différence entre l’hologramme et le 3D c’est que le premier permet de voir « à la 3ième personne » l’environnement, tandis que l’autre nous le permet à la « 1re personne ». C’est probablement la spécificité qui établira son marché.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s