À bas les cadres!!

Publié: dimanche 20 mars 2011 dans Cinéma, Télévision

Les dispositifs 3D ne sont pas nés du très populaire Avatar, mais existent déjà depuis des années. En faisant ressortir des objets du cadre entourant l’écran de cinéma ou de la télévision, on recherchait une immersion totale du spectateur en lui donnant l’impression que ce cadre était franchissable. Cependant, plusieurs problèmes sont apparus avec les différents dispositifs proposés à l’époque : maux de tête, couleur de l’image altérée et obligation de porter des lunettes pour percevoir l’effet 3D. En perdant l’ancien cadre, on en gagnait un nouveau avec les lunettes et l’immersion ne pouvait atteindre l’effet escompté.

Avec un film comme Avatar, on nous propose toujours la même technologie incomplète et son immanquable paire de lunettes noires. Bien sûr, la technologie a fait un bond en avant avec l’aide des ordinateurs qui deviennent de plus en plus puissants et qui offrent une 3D de très hautes définitions. Le marché cherche à intéresser le public en le bombardant de nouveauté au cinéma et en offrant des télévisions permettant l’affichage 3D. Le problème du cadre demeure, car on doit encore porter ces lunettes… jusqu’à maintenant!

http://www.musiqueplus.com/m-net/videos/alioscopy-m-net-15-fevrier-2011

Numerix Stratégie nous propose une télévision qui donne un affichage 3D sans lunettes. La technologie utilisée est l’autostéréoscopie et consiste en un ensemble de données 3D dans une télévision 2D ordinaire et qui utilise un système de filtre lenticulaire qui est apposé sur la surface de l’écran. La base de donnée pour la génération du 3D est alimentée par 8 caméras, virtuelles ou non selon le média. L’angle de vision pour percevoir l’effet 3D à partir de la télévision est de 90 degrés. La profondeur d’image est très impressionnante et le jaillissement va jusqu’à 2m de l’écran.

Malheureusement, le système n’est disponible que pour le marché commercial et les écrans industriels. Le problème principal est le manque de médias disponible pour rendre ce marché prospère. Numérix Stratégie essaie tout de même d’ouvrir le marché vers le grand public en faisant voir dans des espaces publics des images provenant de ces dispositifs.

Ce dispositif est un chaînon vers la 3D holographique, qui abolira entièrement le cadre du média. Numérix est une des nombreuses entreprises à avoir réussi la prouesse de faire disparaître les lunettes de vision en gardant une image 3D de hautes définitions. La popularité croissante de la 3D promet l’avenir de cette technologie et il ne serait pas surprenant que, dans les années à venir, on voit de plus en plus de médias sous forme 3D remplaçant même le DVD et le Blue-Ray.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s